Les électeurs socialistes, qui n’ont pas gagné une seule élection nationale depuis 1988, à part celle exceptionnelle de l’après-dissolution de 1997, ont une vraie attente d’un projet socialiste ambitieux. Notre sondage montre à cet égard que, contrairement au discours ­ambiant, aucun candidat supposé ne domine encore le jeu. Ils sont même 10 % des sympathisants socialistes à ne citer spontanément aucun candidat préféré, comme s’ils n’avaient pas encore du tout la tête à la présidentielle. Certes, DSK arrive en première position, mais il n’est cité que par 30 % des sympathisants PS. Et la crise grecque, qui a propulsé le directeur du FMI sur le devant de la scène, pourrait lui coûter des points auprès du peuple de gauche, hostile à toute politique d’austérité. Martine Aubry, aux abonnés absents dans les débats de cette crise financière – elle a passé toute la semaine en Chine –, passe en numéro trois. Oui, elle fait le job au PS, mais ses atermoiements sur les retraites et la pâleur du programme économique socialiste la font reculer dans l’opinion. Et puis Ségolène Royal, qu’on avait un peu vite enterrée, fait son come-back. Surfant sur sa belle victoire aux régionales, la présidente du Poitou-Charentes voit sa cote remonter, notamment chez les 18-24 ans (29 % de bonnes opinions). En revanche, François Hollande, cité par 3 % des sympathisants PS, « est provisoirement exclu de la bataille », observe Frédéric Dabi. Prudence, en tout cas : à ce jour, il reste 18 % d’indécis chez les socialistes.

2012 : le choix du candidat du PS

Quelle personnalité souhaiteriez-vous voir désignée comme candidat du Parti socialiste pour l’élection présidentielle de 2012 ? (*)

Rappel ensemble des Français
(Janvier 2010) (1)
Ensemble des Français
(Mai 2010)
Sympathisants socialistes
(Mai 2010)
Dominique Strauss-Kahn 23 27 30
Ségolène Royal 9 15 23
Martine Aubry 20 12 19
François Hollande 7 2 3
Bertrand Delanoë 1 1 1
Manuel Valls 1 1 2
Lionel Jospin 2 1 1
Jack Lang 1 1
Une autre personnalité 9 8 2
Aucune personnalité 17 24 10
Ne se prononcent pas 11 8 8

Source et suite de l'article ici.